Actualité · Erik Duckers · Pascal Vannesse · Galerie photos · Vidéo · Tarif · Contact   

Actualité

Reportage mariage


Votre reportage mariage à partir de 350 Euros.
Contactez-nous.

 

NOUVEAU : Tout votre mariage sur iPad


Merci de nous contacter.

 

Comme une agence


Photolife fonctionne comme une agence et peut fournir à tout qui le veut (médias ou autres) des illustrations photographiques de tous types de produits. Photolife assure aussi la couverture sous forme de reportages de tout types d’évenements ( mariage, events, pub, industrie, portraits .Photolife possède son propre studio fixe ou mobile.

 

Ouverture de notre nouveau site
Photo-Life a lancé son nouveau site Internet ce 15/6/2011.

Erik Duckers, reporter photographe freelance depuis plus de 20 ans et Pascal Vannesse vous accueillent sur leur nouveau site Internet.

Vous pouvez y découvrir leurs travaux mais aussi toute leur actualité.

 

Ronde de nuit
Parution dans le magazine "Time to B" de la SNCB de janvier 2010.

"C’est par le biais d’un beau clair-obscur qu’Erik
Duckers offre un regard sur un monde inconnu de
la plupart des gens. Quiconque croit qu’après le
passage du dernier train, les petites gares sont
abandonnées, se trompe. Quelques jeunes
trouvent sur les quais vides un terrain de jeu
idéal. Erik les campe dans une version fantomatique
de la Ronde de nuit de Rembrandt, en
avant-plan d’un décor irréel qui est celui d’une
infrastructure de gare désertée. Les images
créent non seulement une atmosphère toute
particulière ; elles constituent également une
ouverture sur un monde de récits potentiels."


 

L’Animal-rock


Ici pas de galerie des « bien-beaux-bien-nantis », pas de photos « papier-glacé » destinées au regard bovin des lecteurs de la presse people. Ici, pas de pieddestal sous l’appareil du photographe. Erik Duckers ne starifie pas les artistes. Non. Il s’occupe de leur musique. Il les écoute avec son oeil.

Vibrant au diapason des fils de Gibson et de Fender, Erik parvient à décliner la bonne gamme pour capturer l’Animal-rock dans ses riffs. Loin de l’instantané, chacune de ses photos marque sa durée et sa densité, parle du mouvement des corps et de la musqiue, inscrit le silence ou fait résonner la note. Lui aussi il joue.

Et, visiblement, les liens qui se tissent sont forts. On sent l’amour poindre entre l’auteur et son sujet. Si bien que, lorsque les deux sont prêts pour un accord parfait, l’éternité de la musique peut s’installer dans la photo. Les deux âmes se rencontrent, bans ces moments là, Erik, lui-même, devient musicien.

Matthieu Delvaux




Page 1 de 1